En partenariat avec Bruno Noguès, collectionneur passionné et passionnant,
le musée a raconté l'histoire des globes de mariés.


Une exposition riche en enseignements qui s'est déroulée
du 1er mai au 30 septembre 2018.

Bruno

 

Globe 14 copy

La couronne de la mariée, avant 1850, était confectionnée à partir de fleurs naturelles choisies en fonction des saisons et des régions, puis uniformisée avec l'arrivée des fleurs artificielles avec comme modèle la fleur d'oranger, symbole de pureté. 

Cet artisanat de la fleur artificielle, mélange de tissus et de cire provenait de Chine et d'Italie. 

Pour la seule région parisienne 40 000 ouvriers étaient recensés en 1900. En Loire Atlantique, Saint Joachim était un centre de production important et reconnu.

A Josselin, un petit atelier a continué cette fabrication jusque dans les années 1980. Les machines utilisées dans cet atelier servaient à estamper les fleurs en tissu.  

 

A l'origine les globes étaient utilisés pour protéger le mécanisme des horloges de la poussière. 

Dans les années 1850 à 1950, ils servaient de vitrines pour mettre en évidence le jour heureux du mariage et montrer sa couronne de fleurs d'oranger posée sur un coussin de velours rouge. 

On choisissait les globes et ornements, sur catalogue, chez l'horloger-bijoutier. 

Ils étaient posés sur un socle de bois peint en noir, creusé d'une rainure pour retenir le verre du globe très souvent à base ovale, parfois à base carrée. 

Sa hauteur pouvait varier en fonction des demandes.

Globe 4 copy

 

Dans les années 1890-1920, la mode du globe atteint son apogée en France et dans d'autres pays européens.

C'est au lendemain de la guerre 1939-1945 que l'engouement s'est progressivement éteint. 

Les motifs en métal doré et miroirs qui composent la garniture du globe étaient choisis par les fiancés.

Jusqu'à la fin du XIXe siècle, motifs et miroirs jouissent,dans les croyances, d'un pouvoir réfléchissant censé combattre efficacement le regard malveillant.Tous ont une signification aujourd'hui occultée.

 

Globe 8 bis copy

- sous le globe, le miroir central symbolise le reflet de l'âme, la vérité.

- le triangulaire, la fécondité (il a en effet une forme analogue au germe de maïs lorsqu'il crève la surface du sol quatre jours après avoir été planté),

- le nombre de miroirs rectangulaires indique les années qui ont séparé les fiançailles des noces,

- les miroirs ovales sont des porte-bonheur offerts par les demoiselles d'honneur. Elles avaient le privilège de participer à la cérémonie de l'habillement de la mariée ; en piquant les épingles dans sa coiffe, elles pensaient augmenter leurs chances de trouver, elles aussi, un époux au plus tôt,

- les miroirs à courbes ellipsoïdales qui gravitent autour de la couronne et qui évoquent le nœud magique, symbolisent l'union de deux êtres.

 

Lorsque leur disposition fait penser à un collier, ils symbolisent un engagement indéfectible, 

- nœud magique et collier sont bénéfiques. Ils sont un moyen de défense contre les animaux sauvages et nuisibles, les maladies et les sortilèges, contre les démons et la mort,

- les miroirs losanges symbolisent l'union des deux sexes ; ils sont aussi le signe du bonheur en amour,

- le miroir trapèze symbolise l'entente parfaite, une communion spirituelle entre les époux,

- sept miroirs dans la garniture du globe représentent les sept dons de l'Esprit Saint : Sagesse, Intelligence, Conseil, Force, Science, Piété et Crainte de Dieu. 

Globe 12 copy

 

Details de globe 2 copy

L'ornementation en métal doré était réalisée avec du cuivre. La signification des motifs est encore présente dans la mémoire :

- la feuille de chêne symbolise la longévité du couple,

- la feuille de tilleul, la fidélité,

- la feuille de lierre, l'attachement : je m'attache ou je meurs,

- la grappe de raisin, l'abondance et la prospérité,

- le martin pêcheur ou colombe avec à son bec une
 couronne de laurier, la paix dans le foyer,

- l'oiseau était comparé à la femme : comme l'oiseau fait son nid, la femme fonde la Famille.
 

 

Lorsqu'une femme accouchait d'un enfant mort-né, elle ajoutait à l'ornementation de son globe un ange en porcelaine. Au fil du temps, un carnet de bal, des broches, des rubans, des photos, des mèches de cheveux des enfants, des médailles etc. venaient prendre place dans le globe. Les globes de mariés étaient une vitrine et mis en évidence dans la maison si bien que les visiteurs savaient ce qu'il fallait éviter de dire ou poser comme question. 

A la fin de la guerre 1914-1918, les femmes qui avaient perdus leur mari déposaient dans leur globe les médailles militaires du défunt mari et le laissait bien en évidence chez elle.

D'autres pouvaient jeter leur globe comme on jette son désespoir de ne pas revoir leur mari vivant !

Moment important pour un globe de mariés : devenir un Ex Voto Suscepto qui signifie suivant le vœu fait ! 

Globe 11 copy

 

07 le berrigaud pierre crequer leontine et bechet martin crequer marie baden le 16 juin 1931  10 jegousse joseph et jegousse marie anne baden 1932  11 le berrigaud joseph et jegousse marie louise baden 1932  05 le berrigaud pierre et crequer leontine baden le 16 juin 1931  09 le berrigaud louis et crequer madeleine baden le 10 avril 1934